© stock.adobe.com

Comment savoir si on est (vraiment) fatigué ?

Publié le , mis à jour le

De l’importance de la récupération...

Certains athlètes souhaitent s’entraîner dans un état de fatigue avancé, d’autres pas. Tout dépend de son objectif. Mais si nous sommes fatigués, s’entraîner présente un risque de blessure important. C’est pourquoi, généralement, il vaut mieux s’assurer de ne pas être fatigué avant de se lancer.

Suis-je vraiment fatigué ?

Vous avez remarqué que quand la météo est moins sympa, tout de suite, l’argument n°1 qui vous arrive en tête est : "oh, je ne sais pas si je vais courir aujourd’hui, je suis fatigué..." Facile ! Mais c’est peut-être vrai ! Alors, comment le savoir de façon objective, sans se laisser influencer notre mental ?

Un truc simple, votre fréquence cardiaque va vous l’indiquer

Les tests se nomment Ruffier et/ou Dickson. Super simples à utiliser. Vous avez toute la doc sur la toile concernant la formule de maths pour afficher les indicateurs (https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Ruffier). De mon point de vue, l’évolution des mesures des FC suffit, mais je sais que certains aiment bien faire des maths pour calculer des indices...

Des tests immédiats, s’il on a l’habitude de le faire. Plus votre fréquence cardiaque est élevée par rapport à d’habitude, plus vous être fatigué (notamment après le petit test d’effort). Pas dur. Mais encore faut-il connaître ses fréquences de référence :

  1. au repos,
  2. après 30 squats effectués en 45 secondes,
  3. 1 minute après ce petit exercice.

Ce qui compte le plus est l’évolution des valeurs que vous trouverez, plus que la valeur en elle-même, qui est propre à chacun.

Ainsi sur d’une semaine à l’autre, vous voyez que votre FC augmente après l’exercice 2, c’est que vous êtes sensiblement plus fatigué. Pareil pour la suite...

J’utilise ce test tous les lundis, et je garde les valeurs dans une feuille excel. C’est pour ma part assez révélateur. Après un marathon, on est certain d’être fatigué, la FC est bien plus élevée lors des squats. CQFD.

  • Mesurer sa fréquence cardiaque
Fréquences cardiaques moyennes
Fréquences cardiaques moyennes © stock.adobe.com

Si vous avez une montre le permettant, c’est super simple. Vous pouvez également avoir un tensiomètre, c’est utile. Sinon, compter ses pulsations, c’est possible aussi, mais ce sera bien moins fiable.

A noter, qu’au bout d’un moment, pour ceux, comme moi qui n’avait pas l’habitude de faire des squats, cela devient évidemment de plus en plus facile, donc notre FC diminue au fil des semaines lors de cet exercice. C’est pour cela que j’en ajoute un peu, car sinon au bout de 30 secondes, j’ai déjà fait les 30 squats...

Une feuille excel pour gérer son état de fatigue...

Excel - 10.1 ko
© stock.adobe.com

Une p'tite note ?

Un p'tit message agréable ?

À lire également

Diagonale des Fous (DDF) / Grand Raid de la Réunion (GRR) - Plan entraînement spécial Tocard

C’est toujours sympa de dégoter les plans d’entraînements de champions, voire que l’on ne sera jamais à leur niveau, et de se blesser dès que l’on fait (...)

Premier Marathon de Paris en 2019 : conseils, plans d’entraînements, objectifs de 3h30 à 4h30

Tu souhaites courir ton premier marathon ? Paris ? ça tombe bien, tu n’es pas le/la seul(e) ! Ton objectif sera évidemment de le terminer, c’est (...)

Objectif : mon premier semi-marathon en moins d’1h45 !

Et oui ! C’est possible ! Après avoir noué avec un premier succès sur le 10km, tu de dis, et pourquoi pas un semi-marathon ? Et tu as bien raison. (...)

Objectif : mon 1er 10km en moins d’une heure

Plan d’entraînement pour courir son 1er 10km route en moins d’une heure. Testé et approuvé par un tocard de la course à pied. Si Denis l’a fait, tu (...)

Changer sa foulée ? Une tentative de courir plus léger avec LFR (Light Feet Running)

Quand on court comme un tocard comme moi, optimiser sa pratique de la course à pied est facile. Plus on part de loin, plus la marge de progression (...)

Sans objectif, pas de motivation

Définir son objectif, ambitieux, sans être délirant... Vouloir faire son premier marathon en moins de 3 heures, après s’être mis au footing il y a (...)