Tocardo blessé, quand tout part en couilles...

Tocardo blessé, quand tout part en couilles... © Tocardo

Tocardo blessé, quand tout part en couilles...

Avec la reprise du télémaison (on s’occupe de ses affaires perso au travail), en lieu et place du télétravail (on s’occupe de ses affaires de travail chez soi), certains d’entre se découvrent blessés, trop de musculation, trop de séances de Zoom à fond la caisse... Et voilà quand il faut courir 120 bornes d’affiliée, y’a plus personne...

Publié le , mis à jour le

Reprise du télémaison à venir !

Bientôt fini le télétravail ! "Travailler" à la maison (oui, enfin, on sait tous bien...), retour du TéléMaison... Aller glander sur son lieu de travail (nan, certains d’entre nous bossons quand même).

Covid 0 - Gens 1

Bon cette fois-ci, nous avons terrassé la bestiole ! Touchons du bois. Mais les courses reprennent et l’horizon s’éclaircit. Enfin, pas pour tout le monde. Oui, je sais, c’est moche. Certains d’entre nous sont blessés. Il parait même que nous sommes sur un niveau record de blessures.

Record mondial de blessures

Tout le monde s’étant un peu trop donné sur ces applications de musculations durant le confinement, du coup, à la reprise de la course à pied, articulations et tendons lâchent les uns après les autres ! Et moi-même, sans blessure depuis que j’ai commencé à courir, ça fait quand même depuis 15 ans, jamais je ne me suis blessé alors qu’aucune course ne se déroulait. Être un vrai tocard de la course à pied, cela ne s’invente pas. Et là maintenant que les courses reprennent, je suis blessé, tocard d’un jour, tocard toujours ! Vous le savez, c’est facile de faire le mariole quand tout va bien, mais quand l’horizon s’obscurcit, que la douleur est là, le moral en prend un coup, et faire le pitre devient plus délicat.

Tout part en couilles

Qu’est-ce qui m’arrive ? J’ai les boyaux qui partent en couilles. Oui, au sens littéral. Bon les vétérinaires parlent d’hernie inguinale. Regardez sur le web, c’est quand les boyaux passent par un trou dans le bassin directement le bas ventre… Le véto vous promet des balloches de la taille d’éléphant, par contre, pas de changement au niveau de la trompe. Je trouve çà un peu moche, mais bon… L’inconvénient est que l’on ne peut plus courir. Faut ouvrir, mettre une membrane de renfort, alors forcément comme les hôpitaux étaient occupés à autre chose, pas de possibilité de se faire opérer. Du coup je fais avec.. Mais bon. Comment gérer au mieux quand on est blessé ? Surtout, on arrête les réseaux sociaux, avec tous les exploits que les autres vous mettent sous le nez, c’est usant. On se recentre sur soi, et cela permet du coup de faire de nombreuses autres activités... Et même du vélo, sympa le vélo.
Alors, avant de m’envoyer à l’hosto, un p’tit exam complémentaire, et bim au final, le rêve de balloches de la taille des œufs d’autruche s’envole, nan, ce n’est pas cela. Les vétos travaillent encore pour savoir quelle est l’origine… Bref, cela montre comment la science peut faire des progrès, même si la pandémie nous avait déjà montré que l’on ne savait pas grand-chose sur nous-même. Allez, donc à très bientôt quand cela ira un poil mieux ! Bonnes courses !

Une p'tite note ?

Une question ? Une remarque, un avis, une demande de correction... N'hésites pas :)

💬 Réagir à cet article : J'écris mon post sous cet article

À lire également

Le journal d'un confini
🆕 Actualités

Le journal d’un confini

Non, rassurez-vous, je ne vais pas écrire un énième journal d’un confiné lors de cette pandémie du coronavirus, quel en serait l’intérêt ? Plusieurs millions sont déjà en ligne. Et comme nous vivons tous (...)

Nouvelles catégories Senior et Master FFA 2020
🆕 Actualités

Nouvelles catégories Senior et Master FFA 2020

A partir du 1er novembre 2019, de nouvelles catégories Senior et Master FFA sont appliquées : indique ton année de naissance, l’appli te donne ta nouvelle catégorie. La FFA a décidé d’appliquer la (...)

SquatsConfinement d’hiverConfinement d’automne