16 mars 2020 - J 0 - Déclaration de la guerre

16 mars 2020 - J 0 - Déclaration de la guerre
©stock.adobe.com

Publié lundi 16 mars 2020, par Denis

Veille de déclaration de la guerre

Déclaration de guerre
© stock.adobe.com

La France entre en guerre contre le "virus chinois", aime à le rappeler le grand guignol américain. Notre leader charismatique de son côté prend la parole à 20 heures. Record d’audience absolue (bon moins quand même que pour la finale de foot). Macron durant son annonce du maintien des parents à leurs domiciles, la fermeture des écoles (les enfants à l’intérieur ou pas, le doute est permis), il évoque déjà les faux sachant et les demi-experts pour qualifier ces individus pensant qu’il faut agir ainsi, ou autrement. L’expression la plus juste serait : des crétins finis. Mais j’imagine que cela ne ferait pas suffisamment élégant dans la bouche d’un Président de la République. Bref, c’est parti pour le confinement, sans toutefois avoir prononcé le mot une seule fois.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 avril - J20 - 80 Kg. Mon marathon de Paris 2020 - 2 h 48 - Récit de course

Ce jour, le 5 avril 2020 se courait le marathon de Paris 2020. Un marathon exceptionnel, compte-tenu des circonstances. Peu de coureurs au départ. (...)

4 avril - J 19 - 78 kg. Enfin les vacances !

C’est parti pour 2 semaines de vacances ! Cela va faire du bien. Nos bagages sont prêts depuis hier soir. Voiture chargée. Autorisations (...)

3 avril - J 18 - 89 kg. Les hamsters sont des mauvais joueurs de poker...

Le confinement semble vouloir donner les mêmes idées à tous les trailers en manque d’espace. Courir un marathon, un 100km, un 24 heures, un 48 heures (...)

2 avril - J 17 - 81 kg. La course aux masques

Pas de polémique sur ces masques, cela ne sert à rien. Nous en aurons bien trop en stock quand la crise sanitaire sera passée. Comme d’habitude. Ce (...)